Gymnastique

381 votes

La table de saut

Les gymnastes pratiquant la Gymnastique Artistique Féminine (ou GAF) doivent rivaliser de force et de souplesse dans des exercices toujours plus audacieux et originaux.

En Gymnastique Artistique Féminine, voici les qualités dont la gymnaste doit faire preuve :

-l'élégance et la technicité aux barres asymétriques
-l'équilibre à la poutre 
-la légèreté et la chorégraphie au sol
-l'impulsion au saut de cheval. 

Le sol : la légèreté de l'être

Le sol est l'épreuve phare de la gymnastique féminine. La chorégraphie doit correspondre au caractère de la musique et au type de la gymnaste. Elle vole, virevolte, tourne, saute et danse à la fois avec grâce et virtuosité, pendant plus d'une minute dix, en utilisant toute la surface du praticable.

La table de saut : vive comme l'éclair

Chaque saut possède sa propre valeur en fonction de sa difficulté : la complexité du saut, l'envol, la tenue du corps et la réception. Cette dernière doit être bien contrôlée. La note du saut résulte de la moyenne des deux sauts. Les jeunes filles doivent impérativement poser les deux mains sur la table de saut placée dans le sens de la piste d'élan. Après un très bref appui, elles réalisent une figure acrobatique dans l'espace.

La poutre à la conquête de l'équilibre

Pendant plus de 70 secondes, sur une bande large de dix centimètres, la gymnaste se joue des lois de la pesanteur. Cet exercice associe acrobaties, souplesse, équilibre, rythme et expression. Une technique de précision et un grand pouvoir de concentration sont les clefs de la réussite à cet appareil de vérité.

La gymnaste alterne sauts, mouvements acrobatiques et équilibres selon un déroulement chorégraphique (environ 5 longueurs). C'est un appareil très redouté et où les chutes sont fréquentes.

Les barres asymétriques : l'éloge de la virtuosité

Très spectaculaire, cet appareil est un cocktail de force, de précision, de concentration et de courage. La gymnaste, sans temps d'arrêt, évolue sur les deux barres, dans les deux directions (en avant et en arrière), au-dessus, entre et au-dessous des barres. Elle alterne des phases d'appui et de suspension, des changements de face et de prises, et des grands tours. La sortie est une combinaison de rotations, avant, arrière ou longitudinale.

Un sport pour qui?

La Gymnastique Artistique Féminine mêle grâcedynamisme et acrobatie. C'est une discipline qui peut aussi bien être pratiquée à but compétitif que pour le loisir.

Quand débuter ?

La Gymnastique Artistique peut être débutée dès l'âge de 2 ans via la section Petite Enfance, et ce, jusqu'à en moyenne une vingtaine d'années. A 7 ans, un gymnaste peut participer à ses premières compétitions telles que des rencontres sur des circuits éducatifs.

Les qualités requises

Force, détente, souplesse, esthétismeténacité et goût du travail, sont les principales qualités recherchées pour la pratique de la Gymnastique Artistique Féminine. Cette discipline permet, par ailleurs, de développer son corps d'une manière harmonieuse, notamment sur le plan musculaire, ainsi que de cultiver un esprit d'équipe et une volonté de bien-faire.

Pour trouver un club près de chez toi, va vite sur le site de la Fédération Française de Gymnastique !

Le sol

Les barres asymétriques

La poutre

Fédération Française de Gymnastique

Note ce programme

Aucun Commentaire

Valider