Ils ne s’appelleront pas Fraise ou Nutella

9 votes

En septembre 2014, à Valenciennes (Nord), un couple a voulu appeler sa fille Fraise. Le mois suivant, dans la même ville, un autre couple a choisi Nutella pour sa fille.
 
Finalement, aucun bébé ne portera ces prénoms ! Le tribunal de Valenciennes n’en a pas donné l’autorisation aux parents. Selon lui, Fraise et Nutella sont trop lourds à porter : les enfants risqueraient de subir des moqueries ou des remarques blessantes, toute leur vie.
 
En France, on a le choix du prénom mais il y a des règles à respecter. Les parents déclarent la naissance et le prénom de leur bébé à la mairie. L’employé peut refuser leur choix s’il risque de causer du tort à l’enfant.
 
Soit les parents acceptent de changer le prénom, soit c’est au juge des affaires familiales de trancher. À la demande du juge, les deux couples de Valenciennes ont dû faire un autre choix : l’une des petites filles s’appelle Fraisine (un prénom du 19e siècle), l’autre Ella.
 
Actu extraite du Journal des Enfants. Le JDE, hebdomadaire national d’actualité pour les 8-13 ans, a son blog. Les jeunes internautes peuvent s’y exprimer, commenter les articles mis en ligne chaque jour, participer à des jeux. C’est un espace ouvert à tous ceux qui s’intéressent à l’actu !  

Note cette actu

Aucun Commentaire

Valider