La France va-t-elle interdire la fessée ?

2 votes

La France va-t-elle interdire la fessée ?

La France va-t-elle interdire la fessée ?

Les députés [qui votent les lois] doivent décider si les fessées et les gifles seront interdites en France comme c’est le cas dans la plupart des pays européens.

Peut-on mettre une claque ou une fessée à son enfant pour l’éduquer ?

La question est débattue [discutée] à l’Assemblée nationale [où se réunissent les députés qui votent les lois] ce jeudi 29 novembre.
« Droit de correction » > En France, les violences graves sur les enfants sont déjà interdites par la loi. Mais ce qu’on appelle « le droit de correction » est autorisé. Autrement dit, on a le droit de mettre une fessée, une gifle ou une tape sur les doigts de son enfant si c’est pour l’éduquer. Ce sont des châtiments corporels [punitions qui touchent le corps] que des députés soutenus par des spécialistes de l’enfance voudraient interdire.

Pour ou contre ? 

Ils ne sont pas d’accord avec ce genre de punitions. Selon eux, cela n’aide pas à bien éduquer. Au contraire, ils empêchent les enfants de bien grandir et leur apprennent des gestes de violence. Pour eux, il est donc important de les interdire. À l’inverse, 8 personnes sur 10 estiment qu’« une petite tape de temps en temps n’est pas très grave » et que l’on n’a pas besoin d’une loi pour ça. Elles pensent que chaque parent a le droit d’éduquer ses enfants librement . Ce sera donc aux députés de trancher.

Actu extraite du Journal des enfants. Le JDE, hebdomadaire national d’actualité pour les 9-14 ans, a son blog. Les jeunes internautes peuvent s’y exprimer, commenter les articles mis en ligne chaque jour, participer à des jeux. C’est un espace ouvert à tous ceux qui s’intéressent à l’actu.
 
Source : JDE
Auteur : Jérôme Gil 

Note cette actu

Aucun Commentaire

Valider