Une pluie d’araignées, comment c’est possible !?

25 votes

En Australie, des millions de petites araignées ont atterri sur une ville. Une invasion expliquée par les scientifiques.

 

Ce matin du début du mois de mai, quand ils se sont réveillés, les habitants du sud-est de l’Australie ont eu droit à un drôle de spectacle.

 

Tout envahi

Il y en avait partout dans le ciel, sur les maisons, dans les arbres… Des millions de petites araignées et leurs toiles avaient tout envahi. Impossible de sortir de chez soi sans en être recouvert. "Je suis à 10 minutes de la ville et je peux clairement voir des centaines de petites araignées flottant avec leur toile. Que quelqu’un appelle un scientifique", réclamait un habitant.

 

Double explication

Les scientifiques avaient effectivement une explication au phénomène. Cette "pluie d’araignées" était due à deux facteurs :

- les bébés araignées, pour se déplacer, tissent une toile en forme de parachute qui s’envole avec le vent ;

- ces bébés avaient été rejoints par les autres araignées, repoussées dans les arbres par les violentes tempêtes qui ont eu lieu ces derniers mois dans la région.

 

Le saviez-vous ?

Pour se déplacer, les bébés araignées utilisent le vent. Ils grimpent à la cime des arbres et tissent une toile en forme de parachute.

Ce principe de montgolfière, ou effet "Angel hair" (cheveux d’ange en anglais), leur permet de voler jusqu’à 3000 mètres d’altitude, et de parcourir des milliers de kilomètres.

C’est pourquoi les araignées peuplent tous les continents, même l’Antarctique. Mais elles n’y survivent généralement que quelques heures.

 

Actu extraite du Journal des Enfants. Le JDE, hebdomadaire national d’actualité pour les 8-13 ans, a son blog. Les jeunes internautes peuvent s’y exprimer, commenter les articles mis en ligne chaque jour, participer à des jeux. C’est un espace ouvert à tous ceux qui s’intéressent à l’actu !

 

Note cette actu

Aucun Commentaire

Valider