Creepie

19508 votes

Images

Creepie

Adoptée par Caroleena, la mante religieuse, et Vinnie, le moustique, elle ne se sent pas du tout humaine. Elle a plutôt tendance à observer l’espèce humaine d’un œil détaché et objectif tout comme les scientifiques observent les insectes avec leur microscope.
Forcée de vivre au milieu d’eux, Creepie tente de comprendre leurs comportements afin de mieux les appréhender : elle ne connaît pas l’existence des classes sociales, elle ne comprend pas l’importance de la popularité dans les couloirs du collège et elle est intimidée par aucun d’entre eux.
Creepie parle peu mais elle emploie toujours les mots justes. En général passive, distante et discrète elle peut déployer beaucoup d’énergie quand il s’agit de protéger ses jeunes amis.
Il lui sera difficile de s’adapter totalement au monde des humains : elle préfère émietter ses sandwich avant de les manger, elle se perche sur le dos des chaises plutôt que de s’asseoir dessus et elle ne connaît pas les grands magasins. Mais elle s’en moque bien ! Elle est bien dans sa peau et s’est créée sa propre mode à travers ses couleurs fétiches : noir, violet et vert acidulé.

Creepie(2)

Adoptée par Caroleena, la mante religieuse, et Vinnie, le moustique, elle ne se sent pas du tout humaine. Elle a plutôt tendance à observer l’espèce humaine d’un œil détaché et objectif tout comme les scientifiques observent les insectes avec leur microscope.
Forcée de vivre au milieu d’eux, Creepie tente de comprendre leurs comportements afin de mieux les appréhender : elle ne connaît pas l’existence des classes sociales, elle ne comprend pas l’importance de la popularité dans les couloirs du collège et elle est intimidée par aucun d’entre eux.
Creepie parle peu mais elle emploie toujours les mots justes. En général passive, distante et discrète elle peut déployer beaucoup d’énergie quand il s’agit de protéger ses jeunes amis.
Il lui sera difficile de s’adapter totalement au monde des humains : elle préfère émietter ses sandwich avant de les manger, elle se perche sur le dos des chaises plutôt que de s’asseoir dessus et elle ne connaît pas les grands magasins. Mais elle s’en moque bien ! Elle est bien dans sa peau et s’est créée sa propre mode à travers ses couleurs fétiches : noir, violet et vert acidulé.

Creepie(3)

Adoptée par Caroleena, la mante religieuse, et Vinnie, le moustique, elle ne se sent pas du tout humaine. Elle a plutôt tendance à observer l’espèce humaine d’un œil détaché et objectif tout comme les scientifiques observent les insectes avec leur microscope.
Forcée de vivre au milieu d’eux, Creepie tente de comprendre leurs comportements afin de mieux les appréhender : elle ne connaît pas l’existence des classes sociales, elle ne comprend pas l’importance de la popularité dans les couloirs du collège et elle est intimidée par aucun d’entre eux.
Creepie parle peu mais elle emploie toujours les mots justes. En général passive, distante et discrète elle peut déployer beaucoup d’énergie quand il s’agit de protéger ses jeunes amis.
Il lui sera difficile de s’adapter totalement au monde des humains : elle préfère émietter ses sandwich avant de les manger, elle se perche sur le dos des chaises plutôt que de s’asseoir dessus et elle ne connaît pas les grands magasins. Mais elle s’en moque bien ! Elle est bien dans sa peau et s’est créée sa propre mode à travers ses couleurs fétiches : noir, violet et vert acidulé.

Creepie(4)

Adoptée par Caroleena, la mante religieuse, et Vinnie, le moustique, elle ne se sent pas du tout humaine. Elle a plutôt tendance à observer l’espèce humaine d’un œil détaché et objectif tout comme les scientifiques observent les insectes avec leur microscope.
Forcée de vivre au milieu d’eux, Creepie tente de comprendre leurs comportements afin de mieux les appréhender : elle ne connaît pas l’existence des classes sociales, elle ne comprend pas l’importance de la popularité dans les couloirs du collège et elle est intimidée par aucun d’entre eux.
Creepie parle peu mais elle emploie toujours les mots justes. En général passive, distante et discrète elle peut déployer beaucoup d’énergie quand il s’agit de protéger ses jeunes amis.
Il lui sera difficile de s’adapter totalement au monde des humains : elle préfère émietter ses sandwich avant de les manger, elle se perche sur le dos des chaises plutôt que de s’asseoir dessus et elle ne connaît pas les grands magasins. Mais elle s’en moque bien ! Elle est bien dans sa peau et s’est créée sa propre mode à travers ses couleurs fétiches : noir, violet et vert acidulé.

Creepie(5)

Adoptée par Caroleena, la mante religieuse, et Vinnie, le moustique, elle ne se sent pas du tout humaine. Elle a plutôt tendance à observer l’espèce humaine d’un œil détaché et objectif tout comme les scientifiques observent les insectes avec leur microscope.
Forcée de vivre au milieu d’eux, Creepie tente de comprendre leurs comportements afin de mieux les appréhender : elle ne connaît pas l’existence des classes sociales, elle ne comprend pas l’importance de la popularité dans les couloirs du collège et elle est intimidée par aucun d’entre eux.
Creepie parle peu mais elle emploie toujours les mots justes. En général passive, distante et discrète elle peut déployer beaucoup d’énergie quand il s’agit de protéger ses jeunes amis.
Il lui sera difficile de s’adapter totalement au monde des humains : elle préfère émietter ses sandwich avant de les manger, elle se perche sur le dos des chaises plutôt que de s’asseoir dessus et elle ne connaît pas les grands magasins. Mais elle s’en moque bien ! Elle est bien dans sa peau et s’est créée sa propre mode à travers ses couleurs fétiches : noir, violet et vert acidulé.

Creepie(6)

Adoptée par Caroleena, la mante religieuse, et Vinnie, le moustique, elle ne se sent pas du tout humaine. Elle a plutôt tendance à observer l’espèce humaine d’un œil détaché et objectif tout comme les scientifiques observent les insectes avec leur microscope.
Forcée de vivre au milieu d’eux, Creepie tente de comprendre leurs comportements afin de mieux les appréhender : elle ne connaît pas l’existence des classes sociales, elle ne comprend pas l’importance de la popularité dans les couloirs du collège et elle est intimidée par aucun d’entre eux.
Creepie parle peu mais elle emploie toujours les mots justes. En général passive, distante et discrète elle peut déployer beaucoup d’énergie quand il s’agit de protéger ses jeunes amis.
Il lui sera difficile de s’adapter totalement au monde des humains : elle préfère émietter ses sandwich avant de les manger, elle se perche sur le dos des chaises plutôt que de s’asseoir dessus et elle ne connaît pas les grands magasins. Mais elle s’en moque bien ! Elle est bien dans sa peau et s’est créée sa propre mode à travers ses couleurs fétiches : noir, violet et vert acidulé.

Creepie(7)

Adoptée par Caroleena, la mante religieuse, et Vinnie, le moustique, elle ne se sent pas du tout humaine. Elle a plutôt tendance à observer l’espèce humaine d’un œil détaché et objectif tout comme les scientifiques observent les insectes avec leur microscope.
Forcée de vivre au milieu d’eux, Creepie tente de comprendre leurs comportements afin de mieux les appréhender : elle ne connaît pas l’existence des classes sociales, elle ne comprend pas l’importance de la popularité dans les couloirs du collège et elle est intimidée par aucun d’entre eux.
Creepie parle peu mais elle emploie toujours les mots justes. En général passive, distante et discrète elle peut déployer beaucoup d’énergie quand il s’agit de protéger ses jeunes amis.
Il lui sera difficile de s’adapter totalement au monde des humains : elle préfère émietter ses sandwich avant de les manger, elle se perche sur le dos des chaises plutôt que de s’asseoir dessus et elle ne connaît pas les grands magasins. Mais elle s’en moque bien ! Elle est bien dans sa peau et s’est créée sa propre mode à travers ses couleurs fétiches : noir, violet et vert acidulé.

Creepie(8)

Adoptée par Caroleena, la mante religieuse, et Vinnie, le moustique, elle ne se sent pas du tout humaine. Elle a plutôt tendance à observer l’espèce humaine d’un œil détaché et objectif tout comme les scientifiques observent les insectes avec leur microscope.
Forcée de vivre au milieu d’eux, Creepie tente de comprendre leurs comportements afin de mieux les appréhender : elle ne connaît pas l’existence des classes sociales, elle ne comprend pas l’importance de la popularité dans les couloirs du collège et elle est intimidée par aucun d’entre eux.
Creepie parle peu mais elle emploie toujours les mots justes. En général passive, distante et discrète elle peut déployer beaucoup d’énergie quand il s’agit de protéger ses jeunes amis.
Il lui sera difficile de s’adapter totalement au monde des humains : elle préfère émietter ses sandwich avant de les manger, elle se perche sur le dos des chaises plutôt que de s’asseoir dessus et elle ne connaît pas les grands magasins. Mais elle s’en moque bien ! Elle est bien dans sa peau et s’est créée sa propre mode à travers ses couleurs fétiches : noir, violet et vert acidulé.

Caroleena

La mère de Creepie est une mante religieuse avec les traits caractéristiques d’Angelina Jolie. Bien que très affectueuse et pleine d’attention pour ses enfants, elle reste par définition et par son comportement une mangeuse d’hommes : sensuelle, svelte et de fort caractère. Elle dirige l’ensemble de la maison y compris son mari mais se tient à sa politique très stricte : ne jamais toucher aux amis et aux membres de sa famille.

Vinnie

le père de Creepie est un moustique. Avant d’adopter son humaine de fille, il considérait les hommes comme des bars à cocktail personnels. Bien qu’il soit très déterminé à ne plus se nourrir de sang, il peut lui arriver de faire des écarts au point de tripler de taille. Il aime sa femme surtout quand elle menace de le manger. Pour l’éducation de ses enfants, Vinnie insiste pour qu’ils découvrent par leur propres moyens le monde qui les entoure ce qui réjouit Creepie.

Note ce programme

Aucun Commentaire

Valider