Dans la peau de

()
Dans la peau de
Dans la peau de

Information

Sur les traces du kangourou

 

 

En Australie, les kangourous gris occidentaux vivent en tribus et évitent à tout prix les dingos, leurs principaux prédateur.
On y découvre de nombreux autres animaux : des émeus, des ornithorinques…
L'équipe de Be The Creature suit l'évolution d'un bébé kangourou de son entrée dansla poche jusqu'à l'âge adulte.
 Les mâles quant à eux se battent pour savoir qui sera le chef du groupe : les combats sont impressionnants.

 

Sur les traces des babouins

 

 

Chris Kratt avec les babouins Gelada. Le babouin géléda est une espèce de babouin ayant des modes de vie très particulier.
 En allant à leur recherche, les deux aventuriers découvrent qu'ils vivent en tribu, divisée elle-même en de très nombreux harèmes. La question que les deux hommes se posent est de savoir comment s'organisent les harèmes et si, comme dansla plupart des harèmes animaux, ce sont les mâles qui dominent. Ils réalisent bien vite que ce n'est pas le cas et que la place du mâle dominant dans un harème peut être très facilement remise en cause.
Tout ce qui compte pour les femelles est le bien être de leurs petits et elles sont prêtes à choisir d'autres mâles si cela va dela vie des petits.

 

Sur les traces des lémuriens

 

 

Il n'y a que sur l'ile de Madagascar que les lémuriens ont réussi à survivre en s'adaptant au climat et à la végétation environnante. L'équipe de Be the Creature part à la recherche des nombreuses variétés de lémuriens présente sur l'ile.
Elles sont plus d'une dizaine et il n'est pas toujours facile pour eux de les suivre ou de les trouver tant ces animaux sont agiles et rapides dans les arbres.

 

Sur les traces de l'ours brun

 

 

Dans l'Alaska, certaines terres ne sont pas habités par l'homme et ne sont habités que par des animaux sauvages et en particuliers, des ours bruns. C'est pourquoi, les aventuriers partent à la recherche des ces animaux pour comprendre leur mode de vie et savoir comment ils se nourrissent en vue de leur hibernation. Ils découvrent alors qu'ils se nourrissent essentiellement de planquetins marins, très riches en protéines et de petits molusques sur le bord dela mer. C'est aussi l'occasion de comprendre comment se passe les périodes de reproduction : on observe un incroyable combat entre deux ours mâles pour conquérir une femelle.
Les ours sont très attachés à leur territoire et c'est pourquoi la vie est dure pour les oursons, qui doivent se méfier des grands ours qui sont prêts à la tuer pour préserver leur territoire.

 

Sur les traces des lycaons

 

 

Les deux frères rejoignent une bande de lycaons et suivent leur vie quotidienne, dela garde des enfants aux parties de chasse. Après avoir essayé à maintes reprises d’assister au déroulement d’une chasse dans son intégralité, sans réussite, les deux frères décident de changer d’endroit afin d’aller étudier des lycaons plus jeunes, partis dansla savane afin de constituer leur propre bande. Mais ces derniers s’avèrent moins intéressants et les deux frères décident de retourner voir la première bande.
Après quelques recherches, ils retrouvent les lycaons de leurs débuts, et réussissent même à suivre une chasse pendant sa majeure partie.

 

Sur les traces des chimpanzés

 

 

Les aventuriers de "Be the creature" se rendent en Afrique pour étudier le comportement à l'état sauvage, de nos plus proches congénères : les chimpanzés. Dans le premier temps de l'aventure, ils rendent d'abord visite à des chimpanzés orphelins, recueillis par un centre spécialisé et donc habitués à l'homme. C'est l'occasion de découvrir leurs similités avec l'homme et de découvrir leurs comportements joueurs et taquins. Dansla seconde partie, les deux frères s'enfonce dansla jungle, pour découvrir le comportement des chimpanzés à l'état naturel. Ces animaux vivent essentiellement en haut des arbres et se nourrissent de petits singes. Les aventuriers cherchent alors à comprendre leurs techniques de chasse.

 

Sur les traces de la mangouste

 

 

 En Ouganda, les bébés mangoustes sont soumis à nombreux dangers. Entre les varans, les marabous et autres créatures, les bébés sont soutenus par les adultes et leurs mantors. Malheureusement dans leur périple, seuls les plus forts réussiront à survivre.
 L'équipe de Be The Creature les suit et les aide même parfois à se nourrir. Très solidaires entre elles, c'est comme ça qu'elles luttent contre les ennemis.

 

Sur les traces de la chauve-souris au Mexique

 

 

Les deux frères explorent tout d’abord la grotte dans laquelle vivent 40 millions de chauve-souris.
 A l’aide d’une montgolfière, ils essaient ensuite de suivre le vol nocturne de certaines d’entre elles mais les vents ne leur sont pas favorables et ils ne peuvent finalement qu’étudier le vol des chauves-souris depuis le sol. Les jours suivants, les frères continuent, ils étudient les bébés chauves-souris dansla grotte, et les dangers auxquels ils doivent faire face. Quelques jours plus tard, ils reviennent pour voir les jeunes adultes chauves souris et posent un émetteur radio sur quelques unes d’entre elles pour essayer de les suivre en ULM pendant leur vol. Ils parviendront à en suivre une pendant quelques minutes, ce qui est déjà un exploit.

 

Sur les traces du macaque au Japon

 

 

Au Japon, il existe une espèce de petits macaques particulière. Ceux-ci vivent dans deux lieux totalement opposés du Japon. Ces singes sont particuliers dansla mesure où l'on a pu observer sur eux, des comportements sociaux, que l'on attribuait jusqu'alors uniquement aux hommes. Les premiers à la rencontre desquels vont les aventuriers sont ceux qui vivent en haut dela plus haute montagne du Japon. Ils vivent alors dans des températures glaciales au coeur dela neige. Ils ont donc du s'adapter à des conditions de vie très rudes. Leur survie tient au fait qu'ils ont découvert des petits lacs, qui restent chauds grâce à la présence d'un volcan sous la montagne. De génération en génération, ils se sont passés cette information, ce qui est caractéristique d'un comportement social et c'est la raison de leur survie. Les seconds macaques dela même espèce, vivent quant à eux au bord dela mer. Eux aussi ont inventé des comportements sociaux, en s'échangeant des informations capitales pour leur survie de génération en génération.

 

Sur les traces du lamantin

 

 

Dans le Pacifique, lors dela saison froide, les lamantins viennent trouver dela chaleur le long de l'estuaire, près de villes et des ports. Ce n'est pas sans danger pour eux, car ils ne sont pas à l'abri de filets ou encore d'hélices tranchantes de bateaux. Les deux frères de "Be the creature" vont à leur rencontre. Les lamantins sont très familiers et ne craignent pas l'homme. Ils aiment jouer avec lui. Cet animal est assez lent et a des techniques très particulières pour se déplacer (techniques qu'essayent alors nos aventuriers). Ces mamifères, dela famille des éléphants, sont capables de rester très longtemps sous l'eau et peuvent même en jouer en se faisant passer pour mort lorsque survient un danger. Lorsque la saison chaude revient, ils repartent dans l'océan, à la recherche des courants chauds.

  • Il n'y a pas encore de commentaire.

Tout savoir sur Dans la peau de

Amuse-toi

  • My Little Pony
  • sonic boom
  • Martin Mystère