()

18/12/2013

Les éléphants d’Afrique en grand danger

Les éléphants d’Afrique en grand danger

En 1980, on comptait 1,2 million d’éléphants en Afrique. Aujourd’hui, il n’en reste qu’un demi-million. Plus de 60 éléphants sont tués chaque jour sur ce continent !
"La situation est dramatique, s'alarme Stéphanie Vergniault, qui a fondé l'association SOS Eléphants au Tchad. Elle l’affirme : si rien n’est fait,« dans dix ans, il n'y aura plus d'éléphants en Afrique!"
Les éléphants sont chassés pour l’ivoire que contiennent leurs défenses.
Il y a urgence à protéger ces géants, si fragiles face aux fusils des braconniers[qui chassent sans en avoir le droit].

- 14 mesures d’urgence pour sauver les éléphants

Le 3 décembre, un pas important a été franchi. Un sommet sur la protection des éléphants s’est tenu au Botswana (sud de l’Afrique).
Il regroupait des représentants des pays frappés par le braconnage (Gabon, Kenya, Niger, Zambie…), des pays où transite [passe] l’ivoire (Kenya, Malaisie, Philippines, Vietnam…) et les principaux consommateurs (Chine, Thaïlande).

- Le braconnage est un « crime grave »

Ils ont décidé de faire du braconnage des éléphants un « crime grave ».
Ils vont se donner les moyens de capturer les braconniers, qui auront de lourdes peines de prison. Ils vont aussi expliquer aux populations qui vivent près des éléphants l’importance de protéger ces animaux.
 

- Pourquoi chasse-t-on l’éléphant ?
L’ivoire contenu dans les défenses de l’éléphant a toujours été utilisé par les hommes. Sculpté pour en faire des objets de décoration, il a aussi servi à faire des touches de piano, ou des boules de billard, avant l’invention du plastique.
Aujourd’hui, l’ivoire est recherché dans les pays d’Asie.
Selon d’anciennes croyances, il aurait le pouvoir, une fois réduit en poudre, de soigner de nombreux maux. C’est ce qui lui donne une très grande valeur. Une défense d’éléphant adulte peut valoir jusqu’à 10 fois ce qu’une personne gagne en un an dans de nombreux pays d’Afrique.
 En octobre dernier, près de 4 tonnes de défenses d’éléphant, estimées à 845 000 euros, ont été saisies par les services de protection de la faune sauvage du Kenya.

Déjà l’an dernier, au Gabon, près de 5 tonnes d’ivoire avaient été brûlées.
 Tout cet ivoire valait près de 7,5 millions d’euros.

La France a aussi décidé de brûler son stock d’ivoire, pour envoyer un message fort aux braconniers : l’argent ne change rien. Désormais, pas de pitié pour les tueurs d’éléphants !
 
 
 
Actu extraite du Journal des Enfants. Le JDE,hebdomadaire national d’actualité pour les 8-13 ans, a son blog. Les jeunes internautes peuvent s’y exprimer, commenter les articles mis en ligne chaque jour, participer à des jeux. C’est un espace ouvert à tous ceux qui s’intéressent à l’actu ! 

Les éléphants d’Afrique en grand danger

  • Il n'y a pas encore de commentaire.