()

29/07/2010

Les neiges éternelles

Les neiges éternelles

On a envie d’y croire que quelque chose est vraiment éternel sur cette terre. Pendant longtemps, alors que la neige fondait par endroit, il restait des endroits, sur Terre, où la pellicule neigeuse n’arrivait jamais à fondre, même à la période la plus chaude de l’année, en été. C’est cela qu’on appelle les neiges éternelles.

Elles sont faites d’eau douce (pour les inlandsis, qui sont des glaces continentales d’où se détachent d’ailleurs les icebergs) ou d’eau de mer.

Le plus couramment, on en voit en haut de certains hauts sommets, mais les neiges éternelles sont parfois plus basses, jusqu’au niveau de la mer pour la banquise. C’est justement cette banquise qui est constituée d’eau de mer. Avec l’effet du gel, le sel ressort finalement de ces glaciers et s’enfouit dans des eaux plus profondes.

Avec le temps, une fois que les neiges dites “éternelles” se sont tassées, elles deviennent des névés (accumulation de neige) et, puis, un glacier.

Malheureusement, le climat se réchauffe. Le cas le plus révélateur des conséquences de ce climat sur les neiges éternelles est celui du Kilimandjaro, le plus haut sommet de l’Afrique, dont il pourrait ne plus rien rester de la neige qui recouvre son sommet en 2020 ! Ça te parait peut-être être un peu loin, dans le temps, mais en réalité, c’est très rapide, pour une montagne.

En cent ans, 82% de la calotte glaciaire du Kilimandjaro a disparu !

Les neiges éternelles

Les neiges éternelles - ecolokid

  • Il n'y a pas encore de commentaire.