51
()

25/07/2017

Au chevet des tortues de Moorea

Au chevet des tortues de Moorea

Au centre de soin de Moorea, les soigneurs s’occupent des tortues blessées.

Apparues il y a 110 millions d’années, les tortues marines sont aujourd’hui menacées d’extinction. Heureusement, il existe des lieux où l’on prend soin d’elles. 
 
Située au cœur de l’océan Pacifique, Moorea est une île de Polynésie française. C’est là qu’a été créé un centre de soins spécialisé pour les tortues marines [qui vivent dans la mer]. 
 
Chasseurs, requins, plastique... > Créé en 2004 par la vétérinaire Cécile Gaspar, le centre de soin de Moorea accueille les tortues malades ou blessées par les braconniers [qui chassent sans autorisation], les filets de pêche, les requins ou le plastique qu’elles avalent. Le centre est dirigé par l’association Te mana o te moana (L’esprit de l’océan, en français). Il est composé d’un bâtiment composé d’un bureau, d’une salle de soins, d’une salle éducative pour les enfants et d’un espace extérieur. C’est là que se trouvent le bassin de repos, les nurseries [là où grandissent les petits] et le bassin de réhabilitation[la dernière étape avant le retour en liberté]. 
 
490 tortues sauvées > Grâce à ces installations et aux soins apportés par les soigneurs de l’association, plus de 490 tortues ont déjà pu être sauvées. Parmi elles, 204 ont été remises en liberté. Quand ils ne soignent pas les tortues, les membres du centre les observent dans leur environnement naturel afin de mieux les connaître. Car leur travail est également de sensibiliser la population à leur sauvegarde. Mais pas uniquement. L’association Te mana o te moana milite aussi pour la protection d’autres animaux marins (baleines, dauphins, raies pastenagues), des récifs coralliens et organise des ramassages de déchets sur les différentes îles.  
 
Plus d'infos sur : www.temanaotemoana.org 
 
ZOOM : Mascottes malgré elles 
 
La plupart des tortues qui arrivent au centre de soins de Moorea sont relâchées en mer lorsqu’elles vont mieux. Toutefois, certaines ne sont plus capables de vivre dans un environnement naturel. Avec l’accord du gouvernement, elles restent toute leur vie à la clinique. C’est le cas de Tortilla. Une poche d’air sous sa carapace l’empêche de plonger pour se nourrir. Matapo [aveugle en tahitien] a quant à elle perdu l’usage de ses yeux après avoir été blessée à la tête par une flèche de harpon. Elles sont devenues les mascottes du centre. Leur présence rappelle à quel point ce lieu est nécessaire pour la sauvegarde des tortues. 
 
Le saviez-vous ? 
 
- Sur les 360 espèces de tortues recensées dans le monde, 7 seulement vivent dans la mer. Il s’agit des tortues : caouanne, Luth, olivâtre, verte, imbriquée, à dos plat et Kemp. 
- Une tortue marine adulte mesure entre 45 cm et 1,60 m et pèse entre 35 et 400 kg selon les espèces. La plus lourde est la tortue Luth. Certaines pèsent plus de 900 kg. 
- Les tortues marines font chaque année des milliers de kilomètres en mer. Certaines peuvent nager jusqu’à 35 km/h et sont capables de rester environ 40 minutes en moyenne sous l’eau
- Les femelles reviennent toujours pondre leurs œufs sur les plages où elles sont nées. Mais seul un œuf sur 1000 donnera une tortue adulte.  
 
Actu extraite du Journal des enfants. Le JDE, hebdomadaire national d’actualité pour les 8-13 ans, a son blog. Les jeunes internautes peuvent s’y exprimer, commenter les articles mis en ligne chaque jour, participer à des jeux. C’est un espace ouvert à tous ceux qui s’intéressent à l’actu !

Source : JDE

Auteur : Sébastien Kimbergt

  • Il n'y a pas encore de commentaire.