3.66666666666673
()

16/08/2017

Comment veille-t-on sur le bébé panda ?

Comment veille-t-on sur le bébé panda ?

Huan Huan transporte son bébé à la façon des pandas. Rassurez-vous, elle ne lui fait aucun mal.

Un panda est né au ZooParc de Beauval le 4 août dernier. C’est un événement très rare et les soigneurs surveillent de très près la santé du bébé. 
À la naissance, il ne pesait que 142,4 grammes. Il est tout petit, environ 10 centimètres, tout rose, avec quelques poils blancs, les yeux clos. Ce bébé panda était très attendu. Sa naissance, le 4 août dernier au ZooParc de Beauval, était entourée de grandes précautions. Malgré cela, son jumeau, trop faible, n’a pas survécu. 
 
Du lait venu de Chine > Le bébé panda a été rapidement retiré à sa maman pour être examiné. Les vétérinaires ont coupé son cordon. Des biberons de lait de panda spécialement amené de Chine étaient même prévus. Ensuite, le bébé a été placé dans une couveuse, une machine pour le tenir au chaud. Désormais, il est en permanence sur sa mère Huan Huan, qui s’en occupe très bien. Il lui est simplement retiré toutes les deux heures et on lui présente un biberon. 
 
Pas avant trois mois > Le bébé, un mâle, va rester encore trois mois dans un espace protégé avec sa maman. Le temps d’ouvrir les yeux, de grandir et de se parer de son joli pelage noir et blanc. Ensuite, il fera ses premiers pas dans l’enclos du zoo de Beauval, juste à côté de celui de son papa. Nul doute que les visiteurs seront alors très nombreux pour l’admirer. Le ZooParc a déjà prévu d’embaucher des employés supplémentaires pour faire face à la demande. 
 
Pour tout savoir sur l’état du bébé panda : www.zoobeauval.com 
 
Actu extraite du Journal des enfants. Le JDE, hebdomadaire national d’actualité pour les 8-13 ans, a son blog. Les jeunes internautes peuvent s’y exprimer, commenter les articles mis en ligne chaque jour, participer à des jeux. C’est un espace ouvert à tous ceux qui s’intéressent à l’actu !

Source : JDE

Auteur : Caroline Gaertner

  • Alyssa69 - 17/08/17

    trop mimi

> Plus de commentaires