51
()

06/09/2016

Les « handis », héros de Rio

Les « handis », héros de Rio © Gregory PICOUT

Les « handis », héros de Rio

Les Jeux Olympiques à peine terminés, il est temps de passer aux Jeux Paralympiques, du 7 au 18 septembre à Rio (Brésil). L’équipe de France est composée de 126 athlètes handicapés (42 femmes et 84 hommes). 
 
Oubliez tout ce que vous savez sur le handicap > Peu importe leur handicap, physique ou mental [dans le corps ou dans la tête],  les Bleus se sont entraînés dur pendant 4 ans et sont déterminés. Ils visent une cinquantaine de médailles (45 dont 8 en or à Londres en 2012). Les épreuves sont diffusées sur France Télévision. Plus de 100 heures de direct sont proposées.
« Il m’a dit d’en profiter ! » > Les Bleus sont emmenés par Michaël Jérémiasz, champion paralympique de double de tennis en fauteuil à Pékin en 2008. C’est Teddy Riner qui lui a transmis le drapeau tricolore. « Pour lui, ça a été extraordinaire, raconte Michaël. Il a eu des émotions très fortes et il m’a dit d’en profiter. C’est ce que je vais faire plus que jamais ! »

 
A SAVOIR
 
La France sera engagée dans 17 des 23 sports : 
 
- 15 sports individuels (athlétisme, aviron, canoë-kayak, cyclisme sur route, équitation, escrime fauteuil, haltérophilie, judo, natation, tennis fauteuil, tennis de table, tir à l’arc, tir sportif, triathlon, voile).
- 2 sports collectifs (basket fauteuil femmes et rugby fauteuil).
www.france-paralympique.fr

 
L’INTERVIEW - Michaël Jérémiasz, 4 fois médaillé paralympique de tennis en fauteuil.
 
À quel âge avez-vous commencé à jouer au tennis ? 
 
Dès l’âge de 5 ans et jusqu’à 18 ans. Puis, j’ai eu un accident de ski et je suis devenu joueur de tennis en fauteuil dès mes 19 ans. J’ai fait le choix de continuer le sport, car je me sentais capable de le faire. 
 
Vous avez dû tout réapprendre ? 
 
Jouer du tennis debout et jouer du tennis assis, ce n’est pas le même sport. Tout ce que j’avais appris pendant 13 ans debout, je ne l’utilise plus assis. 
 
Pour ces derniers Jeux Paralympiques, vous visez une médaille ?
 
Ce serait génial de finir ma carrière avec une 5e médaille, peu importe si c’est en simple ou en double. Ce serait la cerise sur le gâteau ! 
 
Il paraît que vous êtes un « mec » doué pour le bonheur ? 
 
C’est mon frère qui dit ça. En tout cas, je suis heureux. Mon bonheur est communicatif. Mon parcours, la manière dont j’ai pu rebondir après mon accident inspirent beaucoup de gens. Et c’est tant mieux ! 
 
 
Actu extraite du Journal des enfants. Le JDE, hebdomadaire national d’actualité pour les 8-13 ans, a son blog. Les jeunes internautes peuvent s’y exprimer, commenter les articles mis en ligne chaque jour, participer à des jeux. C’est un espace ouvert à tous ceux qui s’intéressent à l’actu !  

Source : JDE & Fédération Française Handisport

Auteur : Propos recueillis par Edith Alberts

  • Il n'y a pas encore de commentaire.