21
()

20/06/2017

Nager en mer : un sacré défi

Nager en mer : un sacré défi

La natation en eau libre est considérée comme l’un des sports les plus durs et les plus épuisants. Malgré tout, de plus en plus d’adeptes s’intéressent à cette discipline, comme le prouve le Défi de Monte-Cristo.

Du 23 au 25 juin, près de 4 000 personnes participent au Défi de Monte- Cristo à Marseille (Bouches-du-Rhône), une course de nage en mer. 
 
On ne se lance pas à la légère dans une compétition de natation en milieu naturel (lac, mer, etc.). Il faut s’entraîner 2 à 3 fois par semaine durant 4 ou 5 mois, nager au moins 2,5 km pour espérer être en forme le jour de la course. 
 
Par étapes > En cela, le Défi de Monte-Cristo est recommandé aux débutants. Il propose des épreuves courtes (1 km et 2,5 km), afin que le nageur puisse se familiariser avec le milieu marin avant de tenter la course de 5 km l’année suivante. Pour nager en eau libre, le nageur est équipé d’un bonnet en caoutchouc, de lunettes de natation, d’une combinaison et de palmes
 
Trouver ses repères > Pour nager en piscine, il suffit de suivre la ligne d’eau. En mer, ce n’est pas pareil. Il n’y a aucun repère visuel au fond de l’eau. Le nageur doit lever la tête régulièrement pour garder ses repères par rapport à la terre ou aux bouées, tout en maintenant le corps le plus plat possible. Certains nageurs regardent en arrière sous leur aisselle pour vérifier la dernière bouée qu’ils ont passée. Le Défi de Monte-Cristo est aussi ouvert aux plus jeunes. Nous avons interviewé Camille Conchou, 12 ans, qui se lance pour la première fois dans le Défi Junior. 
 
Pour en savoir plus : http://defimonte-cristo.com/fr
 
L’interview : Camille Conchou, 12 ans, est licenciée au Club Rognac Natation (Bouches-du-Rhône) 
 
À quel âge as-tu débuté la natation ? 
Quand j’étais au CE1, j’avais 7 ans. La compétition, plus tard. Ma distance préférée, c’est le 400 m crawl. 
 
Et la nage en eau libre ? 
J’en ai déjà fait. L’an dernier à Pérols (Hérault), par exemple. Ça change de la piscine, mais c’est aussi sympa ! Il y a du courant, des vagues… Moi, je nage sans palmes. Mais j’aime les deux, la piscine et l’eau libre. Mon objectif : améliorer mes temps et faire plus de longues distances. 
 
Ce n’est pas dur de ne rien voir ? 
Je porte mes lunettes de piscine, mais c’est vrai que ce n’est pas évident. À la piscine, on a le temps de compter les carreaux. Mais en mer, soit on ne voit rien, soit on voit des poissons. Je ne les crains pas. Au contraire, je les adore ! 
 
En eau libre, lever la tête, c’est épuisant ? 
Forcément. D’où l’importance de bien s’entraîner et d’apprendre à nager d’une autre manière pour avoir des repères. Il m’est déjà arrivé de les perdre. Dans ces cas-là, on lève plus souvent la tête et, du coup, on les retrouve plus facilement. 
 
A savoir 
- Le Défi de Monte-Cristo est inspiré du roman d’Alexandre Dumas et de l’évasion de son héros Edmond Dantès. 
- Créé en 1999, il est le plus important rassemblement grand public de la natation en mer. Le départ se fait du Château d’if pour une arrivée à la plage du Grand Roucas à Marseille (Bouches-du-Rhône). 
- La distance reine est le 5 km et compte pour l’étape du circuit de la Coupe de France de la Fédération française de natation. 
- D’autres défis sont proposés : l’Open (1 km) et le 2,5 m afin de découvrir la discipline et donner un avant-goût pour tenter le 5 km. Sans oublier le Défi Junior (1 km) ouvert aux 12-15 ans.  
 
Actu extraite du Journal des enfants. Le JDE, hebdomadaire national d’actualité pour les 8-13 ans, a son blog. Les jeunes internautes peuvent s’y exprimer, commenter les articles mis en ligne chaque jour, participer à des jeux. C’est un espace ouvert à tous ceux qui s’intéressent à l’actu !

Source : JDE

Auteur : Edith Alberts

  • Il n'y a pas encore de commentaire.