2.54
()

15/01/2015

Nikola Karabatic : handballeur surdoué

Nikola Karabatic - handball - JDE

Nikola Karabatic

Champions d’Europe en titre, les handballeurs français disputent le Mondial du 15 janvier au 1er février au Qatar. Nikola Karabatic, leader de l’équipe, se confie.
 
Nikola Karabatic a 30 ans et joue au FC Barcelone (Espagne).
Poste : arrière gauche et demi-centre. 
Taille : 1,96 m. Poids : 102 kg.
 

À quel âge avez-vous commencé le handball ?
Ma première licence, j’ai dû l’avoir à 5-6 ans. Mais j’ai débuté bien avant, parce que mon père jouait au handball. C’est un ex-international yougoslave, il a été entraîneur. Mon petit frère fait du handball aussi. C’est dans la famille, c’est dans le sang.
 
À quel moment êtes-vous devenu arrière gauche ou demi-centre ?
Au début, quand je tirais, je courais n’importe où sur le terrain. Vers 14 ans, j’ai joué avec des gens beaucoup plus âgés qui étaient physiquement plus avancés : là, j’étais ailier gauche. Je suis devenu arrière gauche puis demi-centre en jouant avec des gens de mon âge.
Longtemps, on m’a fait jouer avec des joueurs plus âgés. Sinon je m’ennuyais ! J’ai brûlé les étapes toute ma carrière. J’ai commencé tôt en D1 et rejoint l’équipe de France tôt aussi, à 18 ans.
 
Comment avez-vous réagi lors de votre première sélection ?
J’étais le plus heureux au monde, c’était un rêve qui devenait réalité. J’ai toujours rêvé de jouer avec l’équipe de France comme tout sportif professionnel. J’avais 18 ans, c’était un des plus beaux moments de carrière et je ne l’oublierai jamais.
 
Sur le terrain, on a parfois l’impression que les autres joueurs vous craignent… Pas vous ?
Quand on est sur le terrain, on ne se pose pas vraiment la question ! On cherche plutôt à essayer de marquer le but, à défendre, à jouer mieux que les autres.
J’ai un statut, je suis un joueur important de l’équipe avec beaucoup de responsabilités, et j’assume ces responsabilités. Je pense que c’est au contraire quelque chose qui motive les adversaires. Ils se donnent encore plus. Et souvent c’est dur pour moi !
 
Comment abordez-vous le Mondial ?
On est très motivés ! J’ai hâte de commencer. Ça va être très difficile. Il y a beaucoup de très grosses équipes. On est dans un groupe assez costaud. En plus, ces Mondiaux sont qualificatifs pour les Jeux Olympiques de 2016 à Rio (Brésil). Comme on est champions d’Europe, on va être très attendus.
 
Vous êtes un modèle pour les enfants qui jouent au handball…
C’est comme ça que j’ai eu ma vocation aussi, en admirant les joueurs de mon époque ! C’est un bonus pour nous. C’était aussi un de mes objectifs de rendre le handball plus populaire. De voir qu’il y a de plus en plus d’enfants qui s’y mettent et qui adorent notre sport, c’est génial.
 
Propos recueillis par Anne Ducellier 
 
 
Actu extraite du Journal des Enfants. Le JDE, hebdomadaire national d’actualité pour les 8-13 ans, a son blog. Les jeunes internautes peuvent s’y exprimer, commenter les articles mis en ligne chaque jour, participer à des jeux. C’est un espace ouvert à tous ceux qui s’intéressent à l’actu ! 

Source : Journal des Enfants (JDE)

Auteur : Anne Ducellier

Nikola Karabatic

  • lilou429 - 23/01/15

    bof bof

  • etan56 - 23/01/15

    cool

  • Elea56310 - 23/01/15

    moi je suis une fille donc bof

> Plus de commentaires