32
()

28/03/2017

Profession, détective privé

Profession, détective privé

Le célèbre personnage de roman, Sherlock Holmes, a été créé il y a 130 ans. L’occasion de découvrir les secrets du véritable métier de détective privé, une profession souvent bien éloignée de l’image qu’en donnent les romans policiers. 
 
Long manteau sur le dos et pipe à la bouche, le personnage de Sherlock Holmes est apparu pour la première fois en novembre 1887. Cent trente ans plus tard, il est devenu une véritable légende qui a influencé l’image que l’on se fait des détectives privés. Mais le travail d’un véritable détective correspond-il vraiment à celui décrit dans les romans ou les films policiers ? 
 
Apporter des preuves > Il faudrait commencer par parler, non pas de détectives privés, mais d’« agents de recherches privé ». C’est leur nom officiel. Contrairement à l’idée que l’on s’en fait, un détective privé n’a pas le droit d’enquêter sur des crimes. Du moins, il ne peut le faire qu’une fois que la police a fini son enquête. La famille de l’accusé (ou celle de la victime) peut alors lui demander de mener une nouvelle enquête si elle n’est pas satisfaite du résultat de celle des policiers. En général, un agent de recherches privé s’occupe surtout des affaires civiles, c’est-à-dire des conflits entre des personnes (un divorce par exemple) ou entre une personne et une entreprise. Le rôle du détective est alors de recueillir des preuves pour aider son client à attester [prouver]  devant la justice que ce qu’il dit est vrai. Par exemple, le patron d’une entreprise peut engager un détective pour prouver que son employé travaille chez un concurrent. 
 
Planques et filatures >Pour trouver ces preuves, il utilise les mêmes méthodes qu’un policier. Il fait des filatures : il suit une personne pendant plusieurs jours, note ce qu’elle fait et prend des photos. Il se cache dans la voiture ou dans les escaliers pour la surveiller. Ce sont des planques. Il peut aussi interroger les voisins et faire des recherches dans les mairies ou dans la presse. Une fois qu’il a recueilli suffisamment de preuves, il écrit un rapport qu’il donne à l’avocat de son client ou au juge s’il y a un procès. 
 
Actu extraite du Journal des enfants. Le JDE, hebdomadaire national d’actualité pour les 8-13 ans, a son blog. Les jeunes internautes peuvent s’y exprimer, commenter les articles mis en ligne chaque jour, participer à des jeux. C’est un espace ouvert à tous ceux qui s’intéressent à l’actu !

Source : JDE

  • Il n'y a pas encore de commentaire.