3.652173913043523
()

05/05/2015

S’envoler avec sa trottinette !

S’envoler avec sa trottinette ! © Goulven Gonthier

La première compétition de trottinette a eu lieu à Montreux (Suisse) au début des années 2000. Aujourd’hui, c’est un sport à part entière.

 

La trottinette est un jouet d’enfant. Mais à la fin des années 1990, elle devient à la mode chez les adultes. Les hommes d’affaires des pays anglo-saxons (Angleterre, États-Unis, Australie) l’utilisent pour aller au travail.

Un sport à part entière

Depuis les années 2000 la "trott" (appelée aussi "scooter") est devenue un sport. La trottinette freestyle est un mélange de skateboard et de BMX [petit vélo de cross] où il faut réaliser un certain nombre de figures.

Au rythme de la musique

Ce sport, considéré comme extrême, se pratique dans la rue ou dans un skatepark. Un run [passage] dure 1 minute 30, rarement plus. C’est vraiment fatigant. Le rider [pratiquant] aime s’envoler aux rythmes de la musique. Les sensations fortes sont assurées !

 

INTERVIEW

Le Toulonnais Charles Padel, 21 ans, est un des premiers à avoir pratiqué la trottinette freestyle.

À quel âge avez-vous commencé ?

J’avais 10 ans. À l’époque, ça n’existait pas. Au départ, je faisais du skateboard et du BMX. C’est en découvrant la trottinette chez mon cousin, que j’ai voulu la tester. J’étais le pionnier.

La trottinette ce n’est pas que pour les enfants ?

C’est vrai, que la "trott" a une image péjorative. Au début, lorsque je rentrais dans un skatepark, on m’a souvent pris pour un clown. Mais en 20 secondes, le regard changeait et personne ne s’imaginait qu’on pouvait faire des "runs" en trottinette.

Vos parents n’avaient-ils pas trop peur ?

Si, si. Au début, je tombais pas mal. Et je devais souvent aller à l’hôpital. Ma mère m’a même demandé de changer de sport. Et puis ça coûtait cher de remplacer les pièces cassées. Et petit à petit, il y a eu moins de casse et j’ai progressé. Aujourd’hui, mes parents sont fiers de me voir réussir.

Où préférez-vous évoluer ?

Au skatepark et dans la rue. Le skatepark, c’est plus pour essayer les figures et les compliquer. La rue, c’est pour la balade tranquille, faire marcher son imagination et réaliser de nouvelles figures. Pour moi, le plus important c’est de me faire plaisir et de faire les choses qui me passent par la tête !

Propos recueillis par Édith Alberts

 

LEXIQUE

Le deck (plateau sur lequel se trouvent les pieds), la bar (guidon) et la fourche sont les éléments principaux de la trottinette freestyle.

Le Bunny up : figure qui consiste à faire décoller la trottinette.

Le Tailwhip : figure de base qui consiste à faire tourner le plateau autour de la fourche et du guidon.

Le Whip Kickless : lancer la trottinette dans un sens et, sans l’aide des pieds, la faire revenir dans l’autre sens.

Slide : glisser avec le deck sur une barre.

 

Actu extraite du Journal des Enfants. Le JDE, hebdomadaire national d’actualité pour les 8-13 ans, a son blog. Les jeunes internautes peuvent s’y exprimer, commenter les articles mis en ligne chaque jour, participer à des jeux. C’est un espace ouvert à tous ceux qui s’intéressent à l’actu !

  • doudoune090304 - 31/05/15

    trop style et moi aussi j'ai une trotinette

  • lilas108 - 18/05/15

    wow!

  • LisonPouget - 17/05/15

    J ai une trottinette avec des grandes roues ca va beaucoup plus vite qu une trottinette qui a des petites roues

  • anonymous - 13/05/15

    j ai une trotinette electrique

  • vivethacouppoussamy - 11/05/15

    lol

  • guida44 - 11/05/15

    j'en ais une trotinnette

  • Blabla2006 - 10/05/15

    oui ouaou

  • MOMOLOLO377 - 10/05/15

    cool

  • caloune27100 - 10/05/15

    moi aussi

  • Fanette54600 - 10/05/15

    Tu as raison tracy !

  • wassima450 - 09/05/15

    lol

  • Louloutwix - 09/05/15

    ouaou

  • tracy2006 - 08/05/15

    J'adore gulli

> Plus de commentaires