()

05/09/2017

VTT : le rêve en bleu d’Hélène

Hélène Clauzel, lors du championnat d’Alsace au Lac Blanc en 2016 où elle décroche le titre. ©L’Alsace/Patrick Pichon

Hélène Clauzel, lors du championnat d’Alsace au Lac Blanc en 2016 où elle décroche le titre.

Les Mondiaux de VTT ont lieu jusqu’au 10 septembre à Cairns (Australie). Hélène Clauzel, 19 ans, y vit sa première sélection en équipe de France.
 

Le vélo tout-terrain (aussi appelé en abrégé VTT) est un vélo que l’on peut utiliser sur n’importe quelle forme de terrain. Le VTT désigne aussi les compétitions en zones montagneuses ou rocheuses. C’est une discipline olympique depuis 1996. Ceux qui le pratiquent sont des vététistes.
Difficultés sur le parcours >
Sur un circuit de 4 à 5 km, le vététiste effectue en général 5 fois le parcours, soit au total 20 à 25 km. L’objectif : arriver le plus rapidement possible en franchissant des montées difficiles et des descentes très techniques. « Des difficultés, il y en a de plus en plus , explique Hélène Clauzel. Et puis ça commence à être de plus en plus spectaculaire. » À l’arrivée, le vététiste est exténué après avoir fourni un effort intense pendant 1 h 30. « Il n’y a pas de moment de répit. Il faut être lucide à tout moment et rester concentrer. À l’arrivée, on est lessivé et on pose le vélo » , résume la jeune fille de 19 ans.
Motivée pour les Mondiaux >
Hélène Clauzel a été sélectionnée en équipe de France « espoirs » (moins de 23 ans). Sixième aux championnats d’Europe, la pétillante vététiste est en phase d’observation. Mais elle espère tout de même finir dans le top 10 aux championnats du monde à Cairns (Australie). « C’est à l’autre bout de la planète, avec un décalage horaire de 8 h. Sans compter la chaleur. Il va falloir gérer. On verra le jour J. Mais figurer dans le top 10 ce serait bien ! » , avoue Hélène, super-motivée. Elle voit même plus loin : jusqu’aux Jeux Olympiques 2020 à Tokyo (Japon) qu’elle aimerait disputer avec sa sœur Perrine. Et pourquoi pas, jusqu’à ceux de Paris en 2024.
 
L’interview :
Hélène Clauzel (Team Bulls France) a 19 ans. Elle est la 6e meilleure Européenne en VTT, et vice-championne de France (-23 ans).
Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire du VTT ?
Mon papa faisait de la compétition cycliste sur route. Et puis ma grande sœur Perrine s’est mise au VTT. Ils ont créé un club. Je suis allée m’entraîner avec eux. C’est comme ça que tout a démarré. J’avais 6 ou 7 ans. J’ai fait d’autres sports, mais c’est le VTT qui est resté.
Qu’est-ce qui te plaît ?
Être en plein air. Contrairement à la piste, où on est enfermé dans un vélodrome. Et puis la route, c’est beaucoup plus long et c’est un effort totalement différent. Je préfère le VTT. C’est beaucoup plus technique. Il y a une adrénaline [quand on ressent des sensations fortes] qu’on n’a pas forcément sur route. J’aime circuler sur les chemins, en forêt. Je trouve cela plus agréable que de rouler sur du goudron.
Comment as-tu réagi pour ta sélection aux Mondiaux ?
J’espérais y aller. Mais je n’étais pas du tout sûre, parce que je n’ai pas fait une super-saison en Coupe du monde. À l’annonce, j’étais super-contente.  
 
 

Actu extraite du Journal des enfants. Le JDE, hebdomadaire national d’actualité pour les 8-13 ans, a son blog. Les jeunes internautes peuvent s’y exprimer, commenter les articles mis en ligne chaque jour, participer à des jeux. C’est un espace ouvert à tous ceux qui s’intéressent à l’actu !

Source : JDE

Auteur : Edith Alberts

  • Il n'y a pas encore de commentaire.