Mister Popper et ses pingouins

()

Présentation

Enfant, Tommy Popper attendait impatiemment les occasions de parler par radio à son père, un explorateur toujours parti aux quatre coins du monde.
Des années plus tard, Popper est devenu un brillant promoteur immobilier à Manhattan. Sa réussite lui a coûté son couple : divorcé d’Amanda, il ne voit plus ses enfants qu’un week-end sur deux. M. Popper mène une vie solitaire et luxueuse dans son appartement ultramoderne de Park Avenue, et il est sur le point de devenir un des associés de la prestigieuse firme qui l’emploie.

Mais sa vie bascule lorsqu’un matin, il reçoit l’ultime cadeau de son père décédé : un pingouin vivant...
En cherchant à se débarrasser de l’animal, M. Popper va juste réussir à en récupérer cinq autres. Alors que les adorables bestioles transforment peu à peu son
appartement en banquise, M. Popper voit sa vie déraper. Tout va y passer : le contrat de ses rêves, ses relations, sa vie. Mais grâce à six petits pingouins, M. Popper va découvrir que le bonheur peut aussi faire boule de neige

Le retour de Jim Carrey

Le film marque en le retour de Jim Carrey au genre de comédie et de personnage qui a fait de lui une superstar mondiale.

Jim Carrey confie : « M. POPPER ET SES PINGOUINS est un film qui ne ressemble à aucun autre. J’y joue le genre de personnage
que j’adore, un type un peu dingue, très drôle, au bord de la rupture. »  Il précise : « J’étais vraiment heureux de faire ce film. Je voulais faire un film dont les familles se souviendraient. Certains acteurs refusent de jouer avec des enfants et des animaux de peur de se faire voler la vedette. Mais j’adore capter cette étincelle d’innocence, et il n’y a rien de mieux pour cela que les animaux – en l’occurrence des pingouins – et les enfants. »

Un film tiré d'un roman

M. POPPER ET SES PINGOUINS est basé sur un roman de Richard et Florence Atwater publié en 1938. Le livre raconte l’histoire drôle et touchante d’un modeste peintre en bâtiment et de sa famille qui héritent de douze pingouins. Couronné par la Newbery Medal en 1939, « Mr. Popper’s Penguins » est devenu un classique transgénérationnel qui figure aujourd’hui sur les étagères de toutes les écoles primaires.

A la recherche des bons pingouins

Bien avant que le tournage de M. POPPER ET LES PINGOUINS ne débute en octobre 2010, les cinéastes ont cherché six pingouins – Cap’taine, Calinou, Pinceur, Looping,
Schlingueur et Brailleur – pour jouer avec Jim Carrey. L'un des cinéastes avoue qu'ils sont "allés partout dans le monde pour trouver les bons pingouins. Des pingouins avaient déjà fait des apparitions dans des films auparavant, mais jamais encore ils n’avaient tenu un rôle si important dans une comédie. C’est vraiment du jamais vu !"

Pour trouver les pingouins (qui sont en fait des manchots), les créateurs de M. POPPER ET SES PINGOUINS ont engagé Birds  Animals Unlimited, les meilleurs soigneurs animaliers d’Hollywood. Ces derniers ont ensuite contacté Scott Drieschman, un expert renommé des manchots, pour les aider dans leur recherche. Travaillant avec ces animaux depuis 1972, d’abord à Sea World puis comme consultant pour les zoos, les aquariums et les parcs océanographiques partout dans le monde, Scott
Drieschman est allé de nombreuses fois en Antarctique mener des recherches pour la National Science Foundation.

M. Popper et ses pingouins

Sortie en salles : le 20 juillet 2011

Genre : comédie

Tous publics

Durée : 01h40

  • Il n'y a pas encore de commentaire.