À quelle vitesse on éternue ?

Pendant longtemps, on a cru qu’un éternuement pouvait aller jusqu’à 350 km/h. Mais des études plus récentes montrent que c’est plutôt entre 16 et 50 km/h , ce qui est déjà pas mal.

Un éternuement est quasiment impossible à empêcher.

C’est un mécanisme qui permet au corps de nettoyer notre nez en chassant des substances comme la poussière, du pollen ou des microbes. Pour être sûr d’éliminer ce qui gêne, il faut que l’éternuement soit brusque et puissant. Pendant longtemps, on pensait qu’il pouvait atteindre une vitesse de 100 mètres par seconde, c’est-à-dire plus de 350 km/h ! Mais ce chiffre était le résultat d’études réalisées au milieu du 20e siècle. Depuis, grâce à des caméras à haute vitesse, on a pu observer que la vitesse d’éternuement se situe plutôt autour de 16 km/h. Elle peut augmenter en fonction, par exemple, de la taille des personnes, et atteindre jusqu’à 50 km/h. Cela veut dire qu’en éternuant, on peut projeter des particules, et donc un virus, à plusieurs mètres. C’est pourquoi, contre la transmission de la Covid-19, les distances et le masque sont si importants. Sans oublier… d’éternuer dans ton coude !

Actu extraite du Journal des Enfants.

Le JDE est un journal d’actualité pour les 8/12 ans qui paraît chaque jeudi. Pour le recevoir, il suffit de t’abonner. Rendez-vous sur le site www.jde.fr. Tu y retrouveras des articles mis en ligne chaque jour, des jeux.

Auteur : Julie Tassetti

Note ce programme

Aucun Commentaire

Valider