Hercule, le sacré pépé des perroquets

votes

Un beau bébé !

Jolie découverte que celle de chercheurs en Nouvelle-Zélande. Elle ne date pas d’hier, mais elle vient tout juste d’être révélée. Il y a 18 ans, ils ont mis au jour les restes d’un perroquet qui vivait il y a 19 millions d’années. Jusque-là, rien d’exceptionnel. Sauf que cet oiseau mesurait un mètre et pouvait peser jusqu’à 7 kilogrammes. Un beau bébé incapable de voler qu’ils ont baptisé Hercule. 

Cela ne l’empêchait pas d’avoir bon appétit. "Hercule, le plus grand perroquet connu, disposait sans aucun doute d'un bec énorme qui pouvait ouvrir en deux tout ce qu'il voulait et il a fort bien pu se régaler d'autre chose que de la nourriture habituelle des perroquets, peut-être même d'autres perroquets", a expliqué Mike Archer, du Centre de recherches de paléontologie de l'Université de Nouvelle-Galles du Sud. 

Hercule n’est pas le premier animal préhistorique étrange retrouvés près de St Bathans au centre de l'Ile-du-Sud de la Nouvelle-Zélande. Cette zone de fouilles est riche en fossiles du Miocène, une période remontant à il y a entre 5 et 23 millions d'années. 

L'an dernier, les scientifiques y avaient découvert les restes d'une chauve-souris qui vivait il y a 16 à 19 millions d'années. L'animal faisait trois fois la taille des chauve-souris d'aujourd’hui et pesait 40 grammes. Il volait mais pouvait aussi parcourir le sol à quatre pattes. 

Actu extraite du Journal des enfants. Le JDE, hebdomadaire national d’actualité pour les 8-12 ans, a son blog. Les jeunes internautes peuvent s’y exprimer, commenter les articles mis en ligne chaque jour, participer à des jeux. C’est un espace ouvert à tous ceux qui s’intéressent à l’actu.
 
Source : JDE
Auteur : Caroline Gaertner 

Un ancêtre sacrément balèze

Note cette actu

Aucun Commentaire

Valider