Percer les mystères des mammouths

4 votes

Percer les mystères des mammouths

Trois mammouths, retrouvés en 1970 dans le sol glacé de la Sibérie, au nord de la Russie, ont fait la une de l’actualité. Ou plus précisément, de minuscules éléments retrouvés dans leurs dents.

Percer les mystères des mammouths

Trois mammouths, retrouvés en 1970 dans le sol glacé de la Sibérie, au nord de la Russie, ont fait la une de l’actualité. Ou plus précisément, de minuscules éléments retrouvés dans leurs dents.

Plus d’un million d’années

Ils s’appellent Chuckochya, Adycha et Krestovka. Ces trois mammouths ont vécu il y a plus d’un million d’années. Des chercheurs les ont découvert dans le sol glacé de Sibérie il y a 50 ans. En les étudiant de très très près, ils ont fait d’étonnantes découvertes et ont même battu un record.

Message codé

Face aux restes d’un animal vieux de plus d’un million d’années, que peut-on espérer trouver ? Plein d’indications sur la façon dont il vivait et l’endroit où il évoluait. Pour cela, il faut percer les mystères de son ADN. Au cœur des cellules, les plus petits éléments de notre corps, l’ADN contient le message codé qui permet le bon développement et le bon fonctionnement des êtres vivants. Quand l’ADN est très vieux et abîmé, il devient plus difficile pour les chercheurs de reconstituer ce code. Or, avec les dents de ces mammouths, ils ont réussi à recréer un ADN vieux d’1,2 million d’années. Un record !

Une nouvelle espèce ?

Pour connaître l’origine de ces animaux et la manière dont ils ont évolué, les scientifiques ont comparé leurs ADN à ceux de mammouths ayant disparu il y a 4000 ans. Surprise : celui de Krestovka ne ressemble pas tout à fait à celui des autres. Ce qui signifie qu’il ne descend pas des mêmes ancêtres. Jusqu’ici, tous les mammouths découverts en Russie appartenaient à l’espèce des mammouths laineux, particulièrement adaptée aux températures glaciales de la Sibérie. Mais l’ADN de Krestovka est plus proche de celui d’une autre espèce : celle des mammouths colombiens. Des animaux préhistoriques qui ont vécu dans les steppes d’Amérique du Nord, il y a 1,5 millions d’années.

D’un continent à l’autre

D’après les scientifiques, il se pourrait que des mammouths ayant vécu en Sibérie aient migré [changé de région] jusqu’en Amérique du Nord. Il y a des millions d’années, les continents que nous connaissons aujourd’hui n’avaient pas la même forme et n’étaient pas tous séparés par la mer, ce qui pourrait expliquer que des mammouths aient réussi à changer de territoires années après années. Mais pour le moment, rien n’est certain. Ce qui est sûr en revanche, c’est que cette découverte aidera les scientifiques à comprendre la vie de ces célèbres animaux préhistoriques.

Actu extraite du Journal des Enfants.

Le JDE est un journal d’actualité pour les 8/12 ans qui paraît chaque jeudi. Pour le recevoir, il suffit de t’abonner. Rendez-vous sur le site www.jde.fr. Tu y retrouveras des articles mis en ligne chaque jour, des jeux.

AUTEUR / Marie V.

Note cette actu

Aucun Commentaire

Valider