Un étrange requin préhistorique

12 votes

Un étrange requin préhistorique

L’ Aquilolamna milarcae (ou requin ailé) vivait à l’époque des dinosaures dans l’océan Atlantique, près du golfe du Mexique (Amérique centrale). Son fossile [empreinte d’animal, d’humain ou de plante conservée depuis très longtemps dans la pierre], découvert à Vallecillo en 2012, est très étonnant. Ce requin préhistorique était équipé d’ailes, comme les actuelles raies manta. Ces dernières possèdent des nageoires longues et fines de plus d’un mètre de chaque côté du corps. Selon les chercheurs, ce requin ne devait pas être bien dangereux : même s’il avait une grande bouche, celle-ci était sans doute équipée de toutes petites dents. Elles n’étaient pas faites pour croquer, mais pour filtrer l’eau de mer et recueillir le plancton [ensemble des animaux et des végétaux microscopiques qui flottent dans l’eau]. Le requin ailé était un nageur plutôt lent, qui utilisait à la fois ses longues nageoires et sa queue pour glisser dans l’eau et s’y nourrir sans effort

Actu extraite du Journal des Enfants.

Le JDE est un journal d’actualité pour les 8/12 ans qui paraît chaque jeudi. Pour le recevoir, il suffit de t’abonner. Rendez-vous sur le site www.jde.fr. Tu y retrouveras des articles mis en ligne chaque jour, des jeux.

AUTEUR / Marie V.

Un étrange requin préhistorique

L’empreinte d’un étonnant  requin ailé , âgé de 93 millions d’années, a été découverte au Mexique par une équipe de chercheurs.

Note cette actu

1 commentaire

Valider
  • G
    a écrit le 21 avril 2021 à 16h33

    J’aime beaucoup les requins