JDE - Une empreinte d’homme vieille de 120 000 ans

1 votes

D'anciennes traces de pas humains et d'animaux, datant de 120 000 ans, ont été trouvées au bord d'un lac...

...dans le désert du Néfoud en Arabie Saoudite (Asie). C'est une importante découverte scientifique. 

De nouveaux indices

Il y a 120 000 ans, dans le nord de l’Arabie Saoudite (péninsule arabique), un groupe d’Homo sapiens, des humains identiques à nous-mêmes, se sont arrêtés près d’un lac également fréquenté par des chameaux, des buffles et des éléphants plus grands que les espèces actuelles. Le lac était une étape au cours d'un long voyage pour ces visiteurs. La scène a été reconstituée par des chercheurs, après la découverte d'anciennes traces de pas d'humains et d'animaux dans le désert du Néfoud. « Il semble que ces gens passaient par le lac pour se ravitailler en eau et trouver de la nourriture, en même temps que les animaux », explique un des chercheurs. Pour les scientifiques, ce sont de nouveaux indices sur les chemins empruntés par nos lointains ancêtres [hommes et femmes qui ont vécu longtemps avant nous].

Un « instant dans le temps »

« Les empreintes sont une forme unique de preuves fossiles [empreintes d'animaux, d'humains ou de plantes conservées depuis très longtemps dans la pierre] qui représentent un instant dans le temps, quelques heures ou quelques jours », explique l'un des chercheurs qui ont fait la découverte en 2017. Sur les centaines d’empreintes, sept ont été confirmées comme appartenant à des hominidés [famille de grands singes qui comprend notamment l'homme (Homo sapiens) et les espèces proches]. 233 fossiles ont également été déterrés sur place. Les scientifiques pensent que des espèces carnivores [animal qui chasse et mange de la viande] venaient chasser les herbivores [qui se nourrit uniquement d'herbe ou de feuilles] autour du lac, comme elles le font aujourd’hui dans les savanes africaines.

La péninsule arabique

La péninsule [région entourée par la mer de tous les côtés sauf un] arabique est aujourd’hui constituée de grands déserts peu accueillants. Cependant, des scientifiques ont depuis des dizaines d'années établi qu’elle a été autrefois plus verte et plus humide. « Il y eut des moments dans le passé où les déserts qui dominent l’intérieur de la péninsule se sont transformés en de grandes prairies, avec la présence de lacs permanents et de rivières », raconte un des chercheurs de l’université anglaise Royal Holloway.

Actu extraite du Journal des enfants. Le JDE, hebdomadaire national d’actualité pour les 9-14 ans, a son blog. Les jeunes internautes peuvent s’y exprimer, commenter les articles mis en ligne chaque jour, participer à des jeux. C’est un espace ouvert à tous ceux qui s’intéressent à l’actu.

AUTEUR : Edith Alberts

D'anciennes traces de pas humains et d'animaux

Sur les centaines d'empreintes découvertes sur le site d'un ancien lac, baptisé Alathar, en Arabie Saoudite (Asie), les scientifiques en ont identifié 7 appartenant à des membres de notre propre espèce, Homo sapiens.

Note cette actu

Aucun Commentaire

Valider